Les véhicules à hydrogène sont-ils la clé d’un transport à faibles émissions de CO2? Si l’on en croit l’association Mobilité H2, la réponse est oui. Celle-ci entend équiper l’ensemble du territoire suisse de stations-service à hydrogène.

Àquoi ressemblera notre avenir énergétique? Cette question n’est pas simplement l’affaire de la branche de l’électricité: elle nous concerne tous. La société moderne a en effet besoin d’une quantité croissante d’électricité pour fonctionner. En approuvant la Stratégie énergétique 2050 en 2017, les électeurs suisses ont exprimé leur souhait de modifier en profondeur le système en abandonnant le nucléaire et en encourageant davantage les renouvelables afin de faire face à l’augmentation des besoins en électricité. Outre la SE2050, l’Accord de Paris sur le climat (COP 21) aura également un impact majeur sur la future politique énergétique suisse. Comme la SE2050, il tourne le dos aux énergies fossiles au profit des renouvelables. Objectif: limiter le réchauffement de la planète bien en deçà de 2° Celsius et parvenir à un équilibre entre les émissions de gaz à effet de serre et leurs absorptions au cours de la deuxième moitié du XXIe siècle. La loi sur le CO2, dont la révision totale figurait au programme de la session d’hiver, revêt également une grande importance.

Un article sur bulletin.ch:

https://www.bulletin.ch/fr/news-detail/lhydrogene-carburant-du-futur.html